J'ai le grand plaisir d'être la nouvelle cheffe de l'Harmonie Vocale de St-Hyacinthe qui reprend ses activités cette saison.

  

Me retrouver à la tête d'un ensemble d'aussi bonne réputation, qui a travaillé avec une rigueur musicale exemplaire dans les dernières années, est un honneur.  Je me fais un devoir de poursuivre cette tradition d'excellence et ce savoir-chanter qui font la distinction des bons ensembles.

 

C'est avec grand enthousiasme que j'entame ce nouveau chapitre avec l'ensemble.  Je souhaite faire vivre de grands moments de bonheur à la communauté chorale maskoutaine, par des interprétations senties et une recherche incessante du dépassement.  La chorale est un exemple de ce que l'humanité fait de mieux sur cette Terre : se rassembler, s'écouter les uns les autres et rechercher à unir nos efforts pour atteindre le sublime. Rien de moins!

  

Au plaisir de vous voir, dans ou autour du choeur.

  

Catherine Le Saunier M. Mus.
Chef de chœur, violoncelliste et pédagogue

 

Photo : Marc Montplaisir


Catherine Le Saunier , cheffe de choeur

 

Cheffe de chœur établie, oeuvrant dans la grande région de Montréal depuis 2005, Catherine Le Saunier dirige actuellement l’Harmonie vocale de St-Hyacinthe ainsi que le Choeur de la Montagne à Beloeil, où elle a été sélectionnée pour succéder à Julien Proulx à la fin de la saison 2021-2022.

 

Au cours des dernières années, elle a dirigé ou collaboré avec La clique vocale, les choeurs et orchestres de l’école F.A.C.E., les McGill Conservatory Singers, le Choeur classique de Montréal et l’Institut canadien d’art vocal de Montréal.

 

Souvent sollicitée pour diriger des chœurs lors de projets aussi variés qu'originaux, Catherine fonde en 2015 le Chœur du moment – Montréal, ensemble à géométrie variable qui deviendra notamment le choeur en résidence pour Chloé Sainte-Marie et participera à divers enregistrements et prestations inusitées.

 

D’abord violoncelliste formée au Conservatoire de musique de Québec, Catherine Le Saunier se fait un devoir de mener parallèlement une carrière d'interprète, d'enseignante et de cheffe.

 

Elle est d’ailleurs professeure de violoncelle-pop à l'UQÀM ainsi que de violoncelle jazz au Cégep de St-Laurent. C'est en effet sur la scène pop, jazz et improvisée qu'elle a développé son expertise d'interprète autant sur scène qu'en studio, avec des artistes de la scène populaire canadienne au cours des 20 dernières années.

 

Catherine fait ses premières armes en direction dans les camps musicaux et dans les écoles primaires et secondaires de la province, puis, elle termine en 2013 une maîtrise en direction de choeur sous la supervision de Robert Ingari à l'Université de Sherbrooke. Ayant le souci de se perfectionner constamment, elle participe à diverses classes de maître en direction avec notamment les chefs de chœur Bernard Têtu de Lyon, Nestor Zadoff de Buenos Aires, Catherine Simonpietri de Paris et Simon Carrington de Londres, ainsi que les chefs d'orchestres Gilles Auger à Lévis et Grzegorz Nowak lors d'un stage à Berlin en 2019.

 

De par son expérience très diversifiée d'enseignante, de cheffe auprès de jeunes et d'adultes et d'interprète, Catherine Le Saunier possède une vision très vaste du milieu de la musique amateure et professionnelle au Québec, ce qui fait d'elle une collaboratrice éclairée et une cheffe et musicienne appréciée de ses pairs et de ses choristes.

 

Photo : Benoît Champagne